Les résistances

En électronique, lorsqu’un composant reçoit trop d’intensité ou pas assez, il ne fonctionne pas ou il est parfois détruit. Les résistances électriques permettent d’offrir la bonne intensité à chaque composant d’un circuit. Comment fonctionnent-elles ?

Qu’est ce que la loi d’Ohm ?

La loi d’Ohm est une loi physique publiée en 1827 par le physicien allemand Georg Simon Ohm. Elle définit le lien qu’il existe entre l’intensité traversant un composant, la tension à ses bornes et la résistance de ce composant.

Soit la tension notée U, l’intensité notée I et la résistance notée R :

U = R x I

U s’exprime en volts (V) ; R en ohms (Ω) et I en ampères (A)

Qu’est ce qu’une résistance ?

Une résistance appelée aussi “résistor” est un composant électronique ou électrique capable de s’opposer à la circulation du courant électrique. Sa capacité à “freiner” le passage des électrons est mesurée en ohms (Ω).

Pourquoi il y a plein de couleurs ?

La valeur des résistances figure sur le composant sous la forme d’anneaux de couleurs. Ce code couleur est défini par la norme CEI 60757. Il existe des séries de valeurs standard pour les résistances définies par la norme CEI 60063.

Une phrase mnémotechnique permet de se souvenir de l’ordre des couleurs : « Ne Manger Rien Ou Jeûner Voilà Bien Votre Grande Bêtise ». On retrouve ainsi les couleurs suivantes dans cet ordre : Noir; Marron; Rouge; Orange; Jaune; Vert; Bleu; Violet; Gris; Blanc.Les anglophones utilisent la phrase suivante : “Big Boys Race Our Young Girls But Violet Generally Wins”.

Comment lire la valeur d’une résistance à couche ?

Les résistances à couche les plus courantes ont 4 anneaux de couleurs. Les trois premières couleurs expriment la valeur de la résistance et la quatrième couleur indique la tolérance. Il existe des résistances avec 5 ou 6 anneaux permettant d’exprimer un troisième chiffre et un coefficient de température.

  • Le 1er anneau : indique le premier chiffre significatif
  • Le 2ème anneau : indique le deuxième chiffre significatif
  • Le 3ème anneau : indique le multiplicateur
  • Le 4ème anneau : indique la tolérance

Voici deux exemples de lecture d’une résistance à 4 anneaux :

Dans le premier exemple :

  • Le 1er anneau : Marron indique un “1”
  • Le 2ème anneau : Noir indique un “0”
  • Le 3ème anneau : Bleu indique le multiplicateur “1 Mega”
  • Le 4ème anneau : Or indique la tolérance ± 5%

La tolérance de ± 5% signifie que cette résistance de 10M peut être en réalité comprise entre 9,5M et 10,5M.

Les différents types de résistances

Il existe de nombreux types de résistances électrique par leur structure, leur forme, leurs caractéristiques électriques selon la technique de fabrication et leur utilisation. Les plus courantes sont les résistances à couche (ou à film) et les résistances CMS.

  • Les résistances à couche de carbone
    Ce sont les résistances les plus répandues dans l’électronique de prototypage. Peu coûteuses et facilement disponibles dans des milliers de valeurs, elles sont utilisés dans les circuits électriques depuis plus de 100 ans.
  • Les résistances à couche métallique
    Comme les résistances à couche de carbone, les résistances à film métallique sont très courantes dans les circuits électriques. Ce sont des résistances très précises et sont un excellent choix pour des projets exigeants. Leurs tolérances sont inférieures ou égales à 0,1%.
  • Les résistances CMS
    CMS” signifie Composant Monté en Surface. En anglais on dit “SMD” et cela signifie Surface Mounted Device. À la différence des précédents types de composants, les résistances CMS sont simplement soudées sur la surface du circuit imprimé. Il n’y a pas de connexion traversante donc aucun perçage est nécessaire. Les composants CMS sont généralement beaucoup plus petits que leurs homologues traversants.

Comment lire la valeur d’une résistance CMS ?

Les résistances CMS ont plusieurs marquages pour indiquer leur valeurs ohmiques :

  • Le marquage de la série E24 (5 % de précision) s’effectue avec trois chiffres
  • La série E96 (1 % de précision) est marquée avec quatre chiffres
  • Le code EIA-96 s’effectue avec deux chiffreset une lettre

Extrait du code EIA-96 :
Chiffres :
01=100 | 02=102 | 03=105 … 50=324 … 96=976
Multiplicateur :
Y=10-2 | X=10-1 | A=100 | B=101 | C=102 | D=103 | E=104 | F=105

En résumé :

  • Une résistance est un composant électronique capable de s’opposer à la circulation du courant électrique. Sa capacité à “freiner” le passage des électrons est mesurée en ohms (Ω).
  • La valeur des résistances est indiquée sur le composant sous la forme d’anneaux avec un code de couleurs.
  • Les résistances à couche les plus courantes ont 4 anneaux de couleurs. Les trois premières couleurs expriment la valeur de la résistance et la quatrième couleur indique la tolérance.
  • Il existe différents types de résistances électriques : Les plus courantes sont les résistances à couche (ou à film) et les résistances CMS.

Ça va aussi t’intéresser 🙂

2 Commentaires sur “Les résistances

  1. Avatar
    Marie says:

    Merci pour l’article. J’ai une question, est ce que la valeur de la résistance dérive dans le temps ou est ce qu’elle variée en fonction de la température ? Merci d’avance.

    • Nathan
      Nathan says:

      Bonjour Marie,
      Oui la valeur des résistances augmente lorsque la température augmente et c’est le coefficient de température donné pour les résistances de précision qui l’indique. Il s’exprime « partie par million par degrés celsius » (ppm/°C).
      Par ailleurs, l’usure d’une résistance peut aussi entraîner une très légère augmentation de sa valeur mais cela reste très négligeable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.